La réalité en face(s)

Y aura-t-il un printemps ukrainien ?

Il y a trois mois à peine, les Ukrainiens descendaient dans la rue pour demander que leur pays s’éloigne de la Russie et se rapproche de l’Europe, contre l’avis de leurs dirigeants. C’était l’anniversaire de l’ex-premier ministre Ioulia Tymochenko, qui avait adressé ce message aux manifestants :

“Je vous demande, mes chers concitoyens, d’augmenter chaque jour nos forces sur les places du pays. Je vous demande de lever une vague sans précédent de mobilisation, pour que la mafia autoritaire de Ianoukovytch ne puisse empêcher notre retour historique dans notre vraie famille.”

Aujourd’hui, l’épreuve de force tourne au bain de sang et les forces… de “l’ordre” sèment le chaos. Le retour historique semble compromis, malgré l’intervention – tardive – des diplomaties occidentales et la résistance des manifestants.

Je ne suis pas d’un naturel optimiste, mais je crois en certaines forces humaines. Et, même si le président Ianoukovitch (et sa mafia autoritaire) parvient à éliminer les manifestants de sa vue et de celle des photographes venus témoigner d’un désir démocratique, malgré les morts par dizaines, les colères rentrées par centaines et les déceptions par milliers, rien ne pourra empêcher que la vraie famille a participé à cette rencontre de personnes de tous âges, de toutes professions, de tous horizons, célébrant ensemble un même idéal, aux contours flous mais au nom simple : liberté !

C’est un peu l’album de cette famille – aujourd’hui en deuil – qu’abcdetc vous propose de feuilleter à travers cette galerie de visages.

visage-kiev-00 visage-kiev-01 visage-kiev-02 visage-kiev-03 visage-kiev-04 visage-kiev-05 visage-kiev-06 visage-kiev-07 visage-kiev-08 visage-kiev-09 visage-kiev-10 visage-kiev-11 visage-kiev-12 visage-kiev-13 visage-kiev-14 visage-kiev-15 visage-kiev-16 visage-kiev-17 visage-kiev-18 visage-kiev-19 visage-kiev-20

(photos : David Mdzinarishvili, Konstantin Grishin, Vasily Fedosenko, Thomas Peter, Konstantin Chernichkin, Valentyn Ogirenko, Gleb Garanich, Yannis Behrakis, Marko Drobnjakovic)

Le 21 août 1968, les chars russes mettaient fin au Printemps de Prague. Le 28 novembre 1989, la révolution de Velours rouvrait la fenêtre. Malgré certaines comparaisons, exhortations ou raccourcis, l’histoire ne se répète pas. Et l’Ukraine n’est pas la Tchécoslovaquie.

Bref.

La chanteuse Marta Topferova et le bassiste Tomáš Liška, après deux carrières denses pleines d’explorations musicales, se sont réunis pour un disque intitulé Milokraj (Terre bien aimée), affichant ainsi leur volonté de revenir à leurs racines musicales, quelque part entre la Moravie et la Bohème*…

[youtube dOUgsrXIsBA 600 338]

* Où je retournerais moi aussi volontiers…

The following two tabs change content below.
JR (abcdetc)
JR, a priori ça n'a rien à voir avec abcdetc. Plutôt avec Jean-Robert, mais appelez moi JR. Oui, comme ... le photographe. Depuis plus de 50 ans que je vis dans ce monde, je n'en ai pas encore compris le sens et même quand je pense à la façon dont la planète tourne sur elle même ou autour du soleil, je suis obligé de réfléchir pour ne pas me tromper de sens. Alors je ne vous dis pas comme parfois je me prends la tête quand je vois tourner l’actualité. citoyen du monde, natif et résident en France.
JR (abcdetc)

Derniers articles parJR (abcdetc) (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *