Pas de visage ?

« Mon véritable adversaire […] n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies. »

Une subtilité

A toutes mes amies d’Afrique, sur leur continent ou ailleurs… Chez abcdetc, on aime les femmes. Même trop, même mal, aurait chanté Jacque Brel en Don Quichotte. On a aussi beaucoup aimé le sucre, même trop, même à s’en faire mal, dirait Laura, ma dentiste espagnole qui a eu le bon goût d’immigrer à Villeurbanne. On ne peut pas dire qu’on “aime” ceux qui souffrent : on aimerait que s’apaisent leurs souffrances, et l’on souffre parfois de cette responsabilité collective humaine que certains rejettent trop facilement pour épargner leur confort moderne… Bref. Lire la suite…