Le côté rassurant de la “catastrophe”

Article : Le côté rassurant de la “catastrophe”
19 mars 2014

Le côté rassurant de la “catastrophe”

Ainsi donc, dix jours après la disparition du vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pékin, le monde est toujours sans nouvelle du Boeing 777 et des 239 personnes qui se trouvaient à son bord quand il s’est littéralement … volatilisé, moins d’une heure après son décollage.

Une fois encore, les médias nous ont relayé, relaté et délayé la douleur, l’inquiétude et la colère des familles des victimes, comme si c’était la nôtre et que, dans un monde traversé d’indifférence, nous soyons tout à coup devenus tous frère, mère, tante ou cousin de ces disparus inconnus et anonymes pour 99,9 % des Terriens.

vol-MH370-05

Mais cette manière de nous “impliquer” dans l’actualité est somme toute banale.

C’est autre chose qui m’a frappé.

A une époque où chaque téléphone portable est localisable à quelques centaines de mètres près, où nos GPS nous localisent dans chaque recoin du monde, où des milliers d’informations sur chaque individu se baladent dans des milliers de fichiers, où chacun de nos clics sur Internet est enregistré, comme nos conversations ou celles d’un ancien président de la République ou d’une actuelle chancelière allemande ou d’autres “grands” de ce monde… Je trouve plutôt rassurant de savoir qu’il est encore possible de faire disparaître un avion de plusieurs tonnes et ses 239 occupants, sans parvenir à localiser sur quelle piste parmi les 634 possibles il a bien pu atterrir.

vol-MH370-14

C’est mon côté optimiste, teinté d’un peu de cynisme, je vous l’accorde.

(photos : Manan Vatsyayana, Lai Seng Sina, Damir Sagolj, Sutanta Aditya, Ted Aljibe, Rahman Roslan, Edgar Su, Wong Maye-E, Halim Berbar, DR)

Les homonymes sont parfois espiègles. Ainsi, Zachary Richard ne parlait pas d’avion quand il disait que “Voler c’est pas beau” dans son tube planétaire Travailler c’est trop dur que trop de personnes attribuent encore à Julien Clerc.

Bref.

Plus de 35 ans après, le plus francophone des chanteurs américains nous revient de Louisiane avec son 20e disque, Le Fou. Et s’il laisse toujours “le bon temps rouler” aujourd’hui il nous invite en plus à Laisse[z] le vent souffler.

[vimeo 54047868 600 338]

Partagez

Commentaires

DEBELLAHI
Répondre

Malgré le caractère dramatique, vous avez l'art de trouver ce côté "rassurant" dans ce qui est ahurissant. Comme quoi, le risque zéro, n'existe pas.

eli
Répondre

Les limites de la technologie que révèlent cette mystérieuse affaire m'inquiètent plutôt car cela montre que même en avion on peut sortir des écrans radar et devenir invisible.Une bonne nouvelle pour les terroristes.

JR (abcdetc)
Répondre

Le risque zéro n'existe pas. Le totalitarisme a des failles.
C'est une bonne nouvelle pour tout citoyen de le savoir, non ?
:-)

Marine
Répondre

Sauf s il s agit d un kidnapping intersideral mandaté par un régime totalitaire extra terrestre... Pour ma part je trouve que c est l hypothèse la plus sérieuse !

JR (abcdetc)
Répondre

Il y a aussi depuis hier soir l'hypothèse d'une résurgence de la Stasi, qui aurait brouillé les communications en écoutant les pilotes.
https://www.lefigaro.fr/politique/2014/03/20/01002-20140320ARTFIG00296-exclusif-le-figaro-nicolas-sarkozy-s-adresse-aux-francais.php
Non ?
Ah bon…