27 avril 2014

Un pape ça va…

C’est dimanche, je sais. Et il ne devrait pas y avoir de billet. Mais que voulez vous : je suis toujours aussi digressif et procrastinateur. Me voilà en train de vous préparer cet article au lieu d’aller m’acheter une valise !

L’événement mérite-t-il un “billet exceptionnel du dimanche”, comme me l’a soufflé un fidèle commentateur ? Et après avoir commencé la semaine en me moquant (gentiment m’a remercié une amie juive) de Dieu, ai-je vraiment une bonne raison de la terminer en m’adressant à ses saints ?

Surtout que j’ai comme un doute sur la pertinence de l’événement qui va réunir aujourd’hui au Vatican deux papes canonisant deux autres papes. On aurait pu les laisser papauter entre eux, mais plus d’un million de culs bénits (soit 2 millions de fesses) sont attendus pour assister à l’événement “historique”. Sans compter la présence particulièrement choquante de notre tartuffe de Premier ministre, sans doute là en tant que bon apôtre du libéralisme et tartuffe de la gauche. Ou en se rêvant futur chanoine de Latran ?

Comme un doute, disais-je. Non pas sur l’idéologie droitière de Manuel Valls. Mais sur l’opportunité d’une telle manifestation.

En effet, trois jours avant sa canonisation, Jean-Paul II serait responsable de la mort d’un jeune touriste à Brescia, dans le nord de l’Italie. Ce qui pour un saint fait un peu tâche sur le CV, après les millions de contaminés du sida suite à l’obsession papale du bannissement du latex.

christ-brescia-00

Je me demande si je ne vais pas finalement envoyer un petit mot à Dieu pour lui demander ce qu’il en pense…

(photos : DR)

Et vous voudriez un de ces suppléments dont la fermeture dominicale vous a si cruellement privés ?

Allez, c’est bien parce que c’est vous !

[youtube HfqAJdBiwZs 600 338]

Parce que je ne suis pas sûr d’avoir le temps de vous envoyer des cartes postales d’Abdijan

Partagez

Commentaires

Serge
Répondre

Monsieur Valls s'en rend-il compte, même LePoint ne crois pas en lui... Mais sinon, je suis un sympatisant de ce vieux Benoit XVI... son côté sincère me plait vraiment...