Plus jamais ça ?

Il y a des jours où les actualités se télescopent.

Au mémorial de l’Holocauste à Berlin, au camp d’Auschwitz-Birkenau à Oświęcim ou au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem (entre autres), on a “célébré” hier la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, qui marque l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau par l’armée rouge.

memoire-holocauste-01 memoire-holocauste-02 memoire-holocauste-03

Un devoir de mémoire dont personne – ou presque – ne conteste la nécessité absolue. Un hommage aux 5 à 6 millions de juifs (et aux centaines de milliers de Tziganes, de militants communistes, d’homosexuels…) assassinés en masse par une idéologie folle, sous le seul prétexte qu’ils étaient juifs (ou tziganes, communistes ou homosexuels…)

Hier toujours, les autorités israéliennes ont démoli quatre maisons palestiniennes abritant 20 personnes à Jérusalem-Est ; deux dans le quartier Issawiya et deux à Beit Hanina, sous prétexte qu’elles avaient été construites sans permis. Les organisations de droits de l’homme rappellent qu’Israël ne délivre que rarement des permis de construire et que l’an passé 99 maisons ont été ainsi détruites laissant 298 personnes sans-abri.

demolition-israel-01 demolition-israel-02 demolition-israel-03

Dans le même temps, et en contradiction avec le droit international, les constructions de logements dans les colonies se poursuivent par milliers. Et « le mur de la honte » – tout aussi illégal que les logements où vivent 350 000 colons – est toujours debout !

mur

Avant qu’on me rétorque que je fais un rapprochement hasardeux et qu’on ne peut comparer les deux événements, celui qui a pris fin il y 69 ans et celui qui se déroule aujourd’hui, je voudrais vous proposer cette citation :

Il n’y a pas besoin de fours crématoires et de chambres à gaz pour perpétrer un génocide.

Elle est de Shulamit Aloni, qui est morte le 24 janvier dernier à l’âge de 85 ans. Ancienne ministre israélienne de l’Education (de 1992 à 1993), lauréate du Prix Israël et du prix Emi Grunzweig des droits de l’homme de l’Association pour les droits civils en Israël, Shulamit Aloni était une farouche combattante de la paix. Pas celle qui s’obtient par les armes et par l’écrasement de l’adversaire, mais celle qui se construit dans la conscience et dans l’humanité.

En 2009, en réponse aux attaques contre Jimmy Carter qui dénonçait l’apartheid israélien, elle écrivit un texte, Yes, there is apartheid in Israel (Oui, il y a un apartheid en Israël), dont je vous recopie les premières lignes.

L’autosatisfaction juive est tellement banale parmi nous que nous ne parvenons pas à voir ce qu’il y a juste sous notre nez. Il est tout simplement inconcevable que les victimes ultimes, les juifs, puissent se livrer à de mauvaises actions. Pourtant, l’Etat d’Israël pratique son propre apartheid, extrêmement violent, à l’égard de la population palestinienne.

En vous invitant à lire l’intégrale, en version originale ici ou en traduction française

“Du souvenir à l’avenir.” Tel est le sous-titre du site que l’ONU consacre à la mémoire de l’Holocauste. Pour que les Israéliens ne soient pas à l’avenir rejetés à la mer, comme ils le craignent encore, je leur souhaite d’ouvrir leur conscience au présent. Tant qu’il est encore temps…

(photos : Markus Schreiber, Janek Skarzynski, Sebastian Scheiner, Ahmad Gharabli, Signe Hare)

On gagne tellement à ne pas se replier sur soi… Tel est le message que fait passer en musique David Krakauer qui, après être venu du classique au klezmer, en explorant ses racines familiales, a poursuivi l’exploration en mêlant des sonorités funk et hip-hop dans son projet Abraham Inc.’s.

[youtube Z_3ftw1g9bs 600 338]

The following two tabs change content below.
JR (abcdetc)
JR, a priori ça n'a rien à voir avec abcdetc. Plutôt avec Jean-Robert, mais appelez moi JR. Oui, comme ... le photographe. Depuis plus de 50 ans que je vis dans ce monde, je n'en ai pas encore compris le sens et même quand je pense à la façon dont la planète tourne sur elle même ou autour du soleil, je suis obligé de réfléchir pour ne pas me tromper de sens. Alors je ne vous dis pas comme parfois je me prends la tête quand je vois tourner l’actualité. citoyen du monde, natif et résident en France.
JR (abcdetc)

Derniers articles parJR (abcdetc) (voir tous)

One thought on “Plus jamais ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *