Là où se trouvent mes rêves

Après deux articles le même jour, ce blougui a gardé hier un silence de circonstance.

Aujourd’hui, il reprend son cours, presque habituel. C’est dimanche.

corde-delhi

Un dimanche sans série. Avec juste cette image prise jeudi 5 décembre. Loin de Johannesburg où s’éteignait Nelson Mandela. Dans une rue de New Delhi, une fillette pleine de vie saut à la corde dans un environnement plein de misère. Un sourire en contraste, comme la vie. Une joie éclatante au milieu de la tristesse. Comme le monde.

Je ne sais pas quoi écrire d’autre.

(photo :Altaf Qadri)

Je pensais ne rien écrire.

Juste vous proposer en supplément dimanche I want to be a pilot, le court métrage de Diego Quemada-Diez, dont le film Rêves d’or m’a tellement remué. Au plus profond. Je vous l’ai déjà dit. Je sais… Mais il y a des choses à répéter, inlassablement. Comme la nécessité vitale de la joie. Ou l’absolu devoir de l’attention à notre possible, au peu, au très peu que l’on peut faire, comme disait Théodore Monod.

J’ai regardé le film avant de le mettre en ligne ici. Et j’ai été surpris des coïncidences :

Des enfants qui y sautent à la corde, comme sur l’image du jour.

Des 50 enfants que le Diego Quemada-Diez a rencontrés pour écrire le poème qui sert de fil conducteur à son film, comme pour son long métrage.

De la citation qui conclue ces dix minutes plus que poignantes :

Vaincre la pauvreté n’est pas un geste de charité, c’est un acte de justice.

[…]

Il est quelquefois le devoir d’une génération d’être extraordinaire. Vous pouvez être cette génération.

Et qui est signée… Nelson Mandela.

Quand la vie vous fait signe, suivez-là !

[vimeo 81283385 600 338]

The following two tabs change content below.
JR (abcdetc)
JR, a priori ça n'a rien à voir avec abcdetc. Plutôt avec Jean-Robert, mais appelez moi JR. Oui, comme ... le photographe. Depuis plus de 50 ans que je vis dans ce monde, je n'en ai pas encore compris le sens et même quand je pense à la façon dont la planète tourne sur elle même ou autour du soleil, je suis obligé de réfléchir pour ne pas me tromper de sens. Alors je ne vous dis pas comme parfois je me prends la tête quand je vois tourner l’actualité. citoyen du monde, natif et résident en France.
JR (abcdetc)

Derniers articles parJR (abcdetc) (voir tous)

2 thoughts on “Là où se trouvent mes rêves

  1. « …environnement plein de misère » ou, pourquoi pas, ils ont fait banquet toute la nuit, l’alcool qui coule à flot, une fête d’enfer, danser jusqu’à l’épuisement. Maintenant, c’est le matin, la bouche empâtée, l’esprit encore embrumé, il est temps de tout remettre en état… jeter les restes, plier les nappes, ranger les tables et passer un bon coup de balai.
    La fillette qui s’est endormie comme une masse au cours de cette nuit de folie s’est réveillée en bien meilleur forme que ses ainés…
    Non ? 🙂
    > Là où se trouvent mes rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.